Retour

 Samedi 15 avril 2017
Qualification pour les quarts de finales en Coupe du Centre-Ouest après prolongations  (4 - 2) (2 - 2) (1 - 1)
Stade Jean Ranger, pelouse dure et bosselée, beau temps, 120 spectateurs
Arbitre : M Atia Z assisté de Mrs Goggum S et Audrie T. - Délégué : M Olivier JL

Avertissements pour l'UESM : Monfort, Téco                                     
Avertissements pour Royan-Vaux : Mellier, Chevalier


Buts pour l'UESM : Bodin M 9’ et 46’, Davail 100’, Lassilaa 117’
Buts pour Royan-Vaux : Smite 33’, Chevalier 78’


UESM :
Caillaud J, Maillet A, Monfort J, Davail J (cap), Pajaud M, Brimaud A, Bodin M, Mahomed Isop MH, NDinga L, Teco J, Savatier G   (Remplaçants : Lassilaa B, Fadiaga H, Desmaisons K)  -  Entraineur : Tahoune Y. 

Royan-Vaux : Rouet C, Matos B, Smite J, Bouvard D, Picho Y, Sampeur M, Guyonneau G, Ferré P, Mellier A, Chevalier Y, Crelet N   (Remplaçants : Louineau J, Bliard F)  -  Entraineur : Salaün R.       
 
  

  

   C’est avec un groupe bien remanié en raison de l'absence de Julien Savatier, Maxime Sarrazin, Joachim Divahé, d’Aurélien Paillet (blessé) et de Quentin Brégeat (suspendu) que les Montmorillonnais sont allés chercher une qualification en quart de finale de la Coupe du Centre-Ouest. L’occasion aussi pour le coach Macaron de puiser dans la colonie des jeunes formés à l’école montmorillonnaise. A ce titre, Maxime Bodin, qui a débuté sa saison avec ses camarades U19, a complètement saisi sa chance en marquant les deux premiers buts macarons devant Royan. Les hommes de Yassine Tahoune oubliant de tuer la rencontre en seconde période devront passer par les prolongations pour empocher la qualification. Le capitaine Alexis Davail donnant l’avantage à son équipe avant que Bohrane Lassilaa ne marque le quatrième et dernier but dans la seconde prolongation de cette partie.

  Les Montmorillonnais entrent dans cette partie avec ce premier ballon de Maxime Bodin. Sa relance du milieu de terrain trouve Guillaume Savatier sur le flanc droit. Le centre avant macaron redevenu titulaire pour cette rencontre, s’échappe et distille un centre devant le but de Rouet. Jordan Teco est un peu trop court pour reprendre ce ballon (4’). La seconde action, donne l'occasion aux joueurs de la cité de l’écrit de se régler. Jordan Teco renverse le jeu de nouveau sur le côté droit pour Antoine Maillet qui ne maitrise pas assez son centre un peu long (7’). Deux minutes plus tard, Maxime Pajaud remonte le ballon pour servir Guillaume Savatier qui entre dans la surface, longe la ligne de but et centre en retrait. Maxime Bodin arrive lancé devant le but et reprend ce ballon qui se loge au ras du montant de Rouet. Pour sa première titularisation, Maxime Bodin ouvre le score dans ce 8ème de finale (9’). Les Montmorillonnais poursuivent ce temps fort avec ce nouveau rush de Maxime Pajaud. Son centre en pleine surface royannaise est repris par Guillaume Savatier. L’attaquant macaron est contré (11’). Montmorillon s’offre une nouvelle opportunité, mais manque de sang froid dans le dernier geste. Loïck Ndinga sur un ballon relâché par Rouet choisit le crochet au lieu de frapper (25’). Sans avoir eu l’occasion de tester Julien Caillaud jusqu'alors, les Maritimes vont égaliser oeu après la demi-heure de jeu. La défense locale complètement scotchée dans sa surface laisse Smite crucifier Caillaud d’une frappe du point de pénalty (33’). Les deux équipes se neutraliseront dans ce dernier quart d’heure avant le repos.

   Les Montmorillonnais reviennent les premiers sur la pelouse. Yassine Tahoune opère deux changements avec les entrées de Borhane Lassilaa, et Hassimi Fagiaga. Visiblement secoués par le coach pendant le repos, les Montmorillonnais reprennent tout suite les commandes de cette partie. Jordan Teco s’en va percuter la défense visiteuse après une série de dribbles. Il frappe. Rouet le portier royanais repousse dans les pieds de Maxime Bodin qui redonne l’avantage aux Macarons (46'). Sur leur lancée, les Montmorillonnais veulent creuser l’écart. Bohrane Lassilaa du coin de la surface enchaine une frappe qui rase la transversale de Rouet (47’) Montmorillon met du rythme pour obtenir ce troisième but qui les rapprocherait de la qualification. La remise en jeu d’Antoine Maillet est déviée par la tête de Jordan Teco. Cette fois, Maxime Bodin, encore présent, dévisse sa reprise (54’). Royan va profiter d'un relâchement des Macarons. Alexis Brimaud tergiverse et Chevalier vient lui chiper un ballon dans l’axe à 30 mètres du but de Caillaud. Le portier montmorillonnais vient plonger dans les pieds de l’attaquant mais ce ballon revient jpour Crelet qui rate le cadre grand ouvert (58’). Max Hans Mohamed Isop remonte tout le terrain et enchaine un centre tendu devant le but. Teco plonge dans la surface mais il manque quelques centimètres au numéro 7 montmorillonnais pour marquer le troisième but. Bohrane Lassilaa enchaine un petit numéro de dribles dans la surface et voit sa frappe échouée sur la base du poteau de Rouet. Cette partie n’a pas encore choisi son vainqueur. La défense montmorillonnaise est arrêtée et demande le hors-jeu. Julien Caillaud doit intervenir dans les pieds de Crelet (70’). Les joueurs du bord de la Gartempe sont repartis à l’assaut des buts de Rouet. Loïck Ndinga s’échappe. Parti de la ligne médiane il entre dans la surface efface le gardien mais, déséquilibré, frappe à côté (75’). Que d'occasions ratées de prendre le large. Les Montmorillonnais vont payer cash ce manque de réalisme. Chevalier profite une nouvelle fois d’une défense locale arrêtée pour enrouler une superbe frappe des 20 mètres que Julien Caillaud, avancé, suit das yeux, impuisant (78’). Tout est à refaire pour les Montmorillonnais. Dans le temps additionnel, du temps réglementaire, les Montmorillonnais tentent de faire la différence et pressent dans la surface Royannaise. Loïck Ndinga frappe le petit filet extérieur du but.  Jordan Teco dos au but se retourne et déclenche une frappe en pivot. Rouet d’un arrêt réflexe sauve son camps (90'+2'). Il faudra en passer par les prolongations.

   Les Macarons entament cette prolongation en donnant le ton avec une première frappe de Maxime Pajaud puis une seconde de Max Hans Mohamed Isop mais les deux tentatives ne seront pas cadrées. Le capitaine Alexis Davail monté sur le coup franc de Bohrane Lassilaa, vient mettre sa tête repoussée une première fois. Le capitaine finit le travail en poussant le ballon au fond des filets de Rouet (100’). En fin de la seconde période de ces prolongations, Bohrane Lassilaa donnera un peu plus de relief à cette qualification en marquant le quatrième but montmorillonnais d’une frappe croisée (117').

   Les Macarons disputeront donc les quarts de finales de cette dernière Coupe du Centre-Ouest. Il faut remonter 10 ans en arrière, lors de la saison 2006-2007, pour les retrouver à ce niveau de la compétition. Même si le maintien en Honneur reste la priorité, cette qualification permet de rester dans cette bonne dynamique avec ce 6ème match sans défaite et offre aux jeunes pousses Macarons la possibilité de s’exprimer. En attendant de retourner à Echiré pour disputer les quarts le 14 mai, les Macarons, reviendront à Jean Ranger samedi prochain à 20h pour recevoir Niort Saint Ligiaire en championnat.
 

          

Dernière mise à jour : 17-04-2017 14:21


   
© UESM - 2000-2014
 Audité par