Retour

 Samedi 8 avril 2017
L'UESM se contente d'un nul à St Jean d'Angély (1-1) (0-1)
Stade municipal, pelouse synthéthique, beau temps, 100 spectateurs
Arbitre : M Belbeoch A assisté de Mrs Jacquin A et Viemon C -  Délégué : M Ferron S

Avertissements pour St Jean d'Angély : Bustreau, Goguet
Avertissements pour l'UESM : Sarrazin, Savatier G                   Carton blanc : Mahomed Isop 83'

But pour Saint Jean d'Angély : Bobin 81'

But pour l'UESM : Divahé 38'

Saint Jean d'Angély : Texier J, Dapoigny K, Miot M, Servant A, Bolot V, Bustreau T, Bessaguet B, Bobin J, Delenne J (cap), Guillen K, Guguet F  (Remplaçants : Aupetit J, Seris B, Praud T) - Entraineur : Moreaux D.         
 
  
  

UESM :
Caillaud J, Monfort J, Maillet A, Davail A (Cap), Savatier J, Sarrazin M, Lassilaa B, Mahomed Isop MH, Divahé J, , Fadiaga H, NDinga L.  (Remplaçants : Teco J, Chassat R, Savatier G) - Entraineur : Tahoune Y

   Un nul, ce n'est pas une défaite, et il faut parfois savoir s'en contenter. Mais à se refaire le film, on peut quand même nourrir quelques amers regrets. Résumons nous : une première mi-temps insipide jusqu'à ce but de Divahé peu avant la pause. Quelques belles occasions ratées en seconde période malgré un engagement bien plus sérieux des joueurs de Moreaux, et une fin de match 100% locale après ce superbe but égalisateur de Bobin. Finalement, sans un grand Julien Caillaud dans le temps additionnel et une équerre bien providentielle, ce n'est pas 2 points que les hommes de Tahoune auraient rapporté de leur voyage en terres maritimes, mais un seul. Vu sous cet angle, le nul en épilogue n'est pas si mal que ça.     

   Rien. Mais vraiment rien à mettre sous la plume d'un chroniqueur sportif (même amateur) en ce début de match de bas de tableau où l'enjeu de ne pas perdre prévaut sur celui de l'emporter. Du coup, entre les grands ballons balancés et des fautes à répétition en milieur de terrain, on attend avec impatience que le match de football commence vraiment. On notera pour meubler cette reprise mal assurée de Goguet que Caillaud captera sans souci (14') et cette percée de NDinga qui poussera trop son ballon au moment de dribbler le gardien. Saint Jean d'Angély parait bien apathique et Montmorillon manque d'inspiration pour contourner une défense locale bien regroupée. Divahé servira bien Lassilaa qui verra sa frappe contrée terminer en corner (34'). Mais en cette fin de période, les Macarons prennent l'ascendant. Borhane Lassilaa sur le côté droit centre fort devant le but. Du bout du pied, Divahé se jette et trompe Texier (38'). A peine deux minutes plus tard, le même Divahé aura l'occasion de doubler la mise. Servi par Sarrazin, Lassila remet au centre pour le buteur Montmorillonnais, qui cette fois manque sa reprise qui s'envole bien trop haut (40').                 

   Les Angériens reviennent du vestiaire avec des intentions plus affirmées. A jouer plus haut, ils libèrent quelques espaces que les joueurs de Yassine Tahoune vont tenter d'exploiter. Divahé décale idéalement Lassilaa qui se retrouve face Texier mais le Montmorillonnais croise trop sa frappe au ras du sol (48'). Dans la minute qui suit, ce sera au tour de Ndinga de profiter d'un ballon transmis par Divahé côté gauche. L'attaquant macaron, tergiverse, faot le crocher de trop et perd la balle avant de pouvour frapper (49'). Encore une belle occasion gâchée. Les Montmorillonnais sont dans un temps fort. La frappe franche de Loïck Ndinga est claquée en corner par Texier (53'). De son côté, jusqu'à présent, Julien Caillaud passe une soirée tranquille. Il n'y a bien que sur les coups de pied arrêtés que Guillen sème le trouble dans la surface montmorillonnaise (60'). Julien Savatier et Alexis Davail protègent bien leur lignes arrières, comme sur ce slalom de Seris entré en jeu peu auparavant dont la frappe est contrrée au dernier moment par Davail aux 18 mètres (68'). Guillen, le n° 10 Angérien, est encore de service pour frapper un coup franc excentré sur la gauche. La reprise de Bobin s'envole bien au-dessus des buts (72'). Joachim Divahé aura encore une occasion de plier le sort du match. Il se débarrase bien de la défense côté gauche et voyant s'avancer le portier Texier, tente un lobe qui finira sur les filets de ses buts (74'). Et c'est encore un coup franc frappé par Guillen qui va porter le danger dans la surface visiteuse. Cette fois, Caillaud, boxe le ballon des deux poings (79'). Les joueurs de Saint Jean d'Angély misent sur les coup de pieds arrêtés pour forcer leur destin. Et ils ont raison. Une faute commise par Guillaume Savatier dans le camp angérien va être à l'origine de l'égalisation. Dix mètres derrière la ligne médiane, c'est le portier Texier qui met dans le paquet devant le but de Caillaud. Julien Savatier dégage de la tête sur Bobin dont la reprise instantanée au ras du sol des 25 mètres va se loger au fond des filets de Julien Caillaud, totalement impuissant sur ce coup (81'). Les Angériens revigorés par cette égalisation providentielle et poussés par leurs supporters qui donnent enfin de la voix vont se ruer à l'assaut des cages montmorillonnaises. De leur côté, comme s'ils avaient besoin de ça, les Montmorillonnais vont se retrouver à 10 après que Mahomed Isop ait stupidement écopé d'un carton blanc pour protestations (répétées !). A l'approche de cette fin de rencontre, le nul semble l'issue de cette rencontre. Pourtant, en 3 minutes de temps additionnels, les Angériens aura trois occasions franches de prendre l'avantage. Les Macarons sont acculés dans leur vingt mètres, sur un énième cormer, frappé côté droit par Aupetit, la tête à bout portant de Bustreau est détourné en corner au prix d'un arrêt réflexe de Caillaud (90'+1'). Puis ce sera l'équerre qui sauvera les macarons sur cette puissante frappe de Bobin (90'+2') avant que Caillaud n'intervienne une dernière fois pour bloquer une reprise de la tête de Praud (90'+3').               

   Oui, vu sous cet angle d'une fin de match au cours de laquelle les Montmorillonnais auront été copieusement dominés, le partage des points n'est pas une mauvaise affaire. D'autant que le nul entre La Rochelle et Echiré-St Gelais sur le même score va aboutir à un statu quo en fin de tableau. Une journée pour rien, en somme ! Les Montmorillonnais poursuivent ainsi leur série de 5 matchs sans défaite. Il leur restera 6 duels à livrer, dont 4 à Jean Ranger, pour assurer le maintien. En attendant de recevoir Niort Saint Ligauaire, lourdement défait sur sa pelouse ce dimanche, les Macarons auront l'occssion de rester sur leur bonne dynamique en retrouvant Royan-Vaux pour le compte des 1/8ème de finales de la Coupe du Centre-Ouest, samedi prochain à 19h à Jean Ranger.           

          


                     

Dernière mise à jour : 09-04-2017 22:23


   
© UESM - 2000-2014
 Audité par